Le mal est planétaire !
lundi 16 novembre 2015

Impossible de nommer ce qui s’est passé vendredi dernier dans la capitale française. Sauf à accepter d’être en dessous de la réalité. Boucherie, massacre, carnage, horreur. Les attentats de Paris renvoient incontestablement à tout cela. Quand passera la très légitime et vive colère, quand passera le deuil, viendra le moment de prendre l’exacte mesure de la menace.
Les attaques apparemment coordonnées de vendredi dans une des villes phares du monde indiquent brutalement qu’aucun pays, aucune partie du monde n’est à l’abri du terrorisme. La terreur faussement estampillée " jihadiste " frappe régulièrement la Turquie , l’Afghanistan, le Pakistan, l’Irak, la Syrie, l’Egypte, la Tunisie, la Libye, le Mali, le Nigeria, le Tchad…
Chaque jour qui passe ces pays enregistrent, souvent à huis clos, des dizaines, voire des centaines de morts à la suite des attaques terroristes. C’est le cas du Nigeria qui, hors caméra, n’en finit pas de compter des victimes de terroristes de Boko -Haram . Pour d’autres ressorts que l’intégrisme, la RDC a déjà perdu environ 6 millions de ses enfants parmi lesquels des victimes des massacres à l’arme blanche.
La barbarie perpétrée à Paris nous renvoie donc à la figure le monde post-guerre froide marqué du sceau de la " mondialisation ". Il importe donc que les solutions aux contradictions qui secouent les différentes régions du monde ne soient pas porteuses des frustrations ou en tout cas tiennent compte du principe de réalité. Le sentiment d’injustice que charrie la gouvernance du monde est instrumentalisé par des groupes d’extrémistes comme pour justifier leurs actes ignobles.
L’une des réponses au terrorisme ambiant réside dans la nécessaire inflexion de la gouvernance mondiale. Le tout militaire ou le tout sécuritaire ayant montré ses limites. A un mal planétaire, la solution sera mondiale ou ne le sera pas. José NAWEJ

Encore et toujours la transition
vendredi 25 mai 2018

Sous les tropiques rd congolaises, la transition a la peau dure. Très dure même. On la chasse, elle revient au galop. On lui tord le cou avec (...)
lire la suite
Kagamé joue et… gagne
jeudi 24 mai 2018

Tapis rouge à Paris pour Paul Kagamé. Tête-à-tête à l’Elysée avec son homologue français. Bien plus qu’un rituel protocolaire lorsqu’il s’agit du (...)
lire la suite
Derrière l’Union sacrée, le je t’aime moi non plus ?
mercredi 23 mai 2018

Et revoici le tandem Katumbi-Fatshi. Presque main dans la main arpentant les avenues de Washington DC. Deux hommes regardant dans la même (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
mardi 22 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
En mode clair-obscur…
lundi 21 mai 2018

Parier un kopeck sur la lisibilité du processus politique en Rd Congo, un risque. Un grand risque. Les bookmakers d’ici et d’ailleurs sont avertis. (...)
lire la suite
Un mariage princier aux saveurs...africaines
vendredi 18 mai 2018

Le Royaume Uni s’apprête à vivre un big event. Il s’agit du "Royal wedding". Un mariage princier dont le retentissement ira bien au- delà des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting