Dernière minute :
EN DEMISSIONNANT DE SON POSTE DE SECRETAIRE GENERAL
Jean-Bertrand Ewanga se démarque de Kamerhe
mercredi 31 août 2016

* " Ma décision est l'expression de mon désaveu vis-à-vis de la démarche actuelle de notre parti en rapport avec la question de la tenue du Dialogue que j'estime comporter un danger pour l'avenir démocratique de notre pays ", écrit le désormais simple militant de l'UNC. {{Est-ce le début d'un divorce ? Dans une correspondance adressée hier mardi 30 août au président de son parti, Vital Kamerhe, Jean-Bertrand Ewanga a annoncé sa démission de son poste de Secrétaire Général de l'Union pour la nation congolaise (UNC), dénonçant à l'occasion le Dialogue politique auquel Vital Kamerhe participe, mais qu'une partie de l'Opposition, notamment le Rassemblement avec Etienne Tshisekedi, continue de réfuter.}} "Ma décision est l'expression de mon désaveu vis-à-vis de la démarche actuelle de notre parti en rapport avec la question de la tenue du Dialogue que j'estime comporter un danger pour l'avenir démocratique de notre pays " , explique Ewanga dans sa lettre. Jean-Bertrand Ewanga affirme toutefois demeurer "membre effectif et cofondateur" de l'UNC, qu'il continuera à servir à ce titre. A lire entre les lignes, plus grand-chose ne lie Vital Kamerhe au désormais ancien SG de son parti. L'UNC appartient à la Dynamique de l'opposition et est à ce titre, membre du Rassemblement. La Dynamique à la suite du Rassemblement s'en tient à ses préalables pour ce dialogue. Or s'arc-boutant sur ses préalables, le Rassemblement a boycotté le Comité préparatoire et n'entend pas participer au Dialogue avec Kodjo comme facilitateur. Les porte-étendards de cette plateforme ont réitéré leurs exigences il y a deux jours à la CENCO. Tout ceci n'a pas empêché Vital Kamerhe à jouer la partition du Dialogue en cours dont le hors-d'œuvre a été les travaux du Comité préparatoire. Invité de la radio Okapi, le 20 juillet dernier, Ewanga avait indiqué que l'Union pour la nation congolaise de Vital Kamerhe est prête à participer au dialogue national selon l'esprit et la lettre de la Résolution 2277 des Nations unies, mais pas celui convoqué par le président de la République Joseph Kabila. Pour le désormais ancien Sg de l'UNC, " il revient au panel de pouvoir améliorer les conditions de participation au niveau du dialogue et nous trouverons toujours des issues pour qu'on aille de l'avant " espère-t-il. " L'UNC accepte d'aller au dialogue national, pas celui qui a été convoqué par M. Kabila, le dialogue qui accepte que le processus électoral se déroule dans le délai constitutionnel, qui prévoit le panel avec des envoyés spéciaux. C'est de ce dialogue dont parle le président national de l'UNC ", avait alors expliqué Jean-Bertrand Ewanga. La Dynamique, à la suite du Rassemblement, s'en tient à ses préalables pour ce dialogue. Par conséquent, tous ceux qui ont participé aux travaux préparatoires sont exclus. A l'instar de José Makila et son parti, l'ATD. Sur terrain cependant, depuis un certain temps, bien que l'UNC ait adhéré aux thèses du Rassemblement, il flottait un vent de je t'aime moi non plus entre Vital Kamerhe et Jean-Bertrand Ewanga. Déjà au conclave de Genval tenu en juin dernier dans la banlieue bruxelloise, on a vu Jean Bertrand Ewanga et son adjoint, Claudel Lubaya, assister aux travaux à titre individuel. Mais Kamerhe qui se trouvait au même moment en Europe n'avait pas daigné y participer. C'est dire que les deux hommes ne regardaient plus dans la même direction. L'ancien Secrétaire général de l'UNC est plus enclin à s'aligner sur la position du Rassemblement pendant Kamerhe est mu par une démarche autonomiste. Toute la question est de savoir si Ewanga tiendra longtemps cette position au sein du parti. Ce qui se passe à l'UNC s'observe aussi dans d'autres partis politiques de la place. Au sein d'une même formation, il y a ceux qui sont tentés de prendre part au Dialogue, et d'autres gagnés par le boycott comme le fait le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement autour d'Etienne Tshisekedi. {{Didier KEBONGO }}
Elections 2023 : Gare au glissement !
lundi 22 février 2021

Et si le glissement s'invitait à nouveau à l'horizon 2023 ? Plus qu'un lanceur d'alerte, Adolphe Muzito, chiffres à l'appui, démontre qu'avec son (...)
lire la suite
Vivement l’agencement des ministères en fonction des priorités
vendredi 19 février 2021

* Face aux multiples défis sociaux, l’Agriculture, la Pêche et élevage, la Culture, la Recherche scientifique…devraient cesser d’être considérés comme (...)
lire la suite
Gouvernement : les attentes de Christophe Mboso
jeudi 18 février 2021

* D'après le Président de la Chambre basse du Parlement, Sama Lukonde devra s'attaquer à l'insécurité et à la corruption, tout en mettant le curseur (...)
lire la suite
Nouveau Gouvernement : le plus dur commence pour Sama Lukonde
mercredi 17 février 2021

* L'informateur ayant déjà balisé le chemin, l'Union sacrée appelée à ne pas tirer les choses en longueur dans ses tractations autour du choix des (...)
lire la suite
Sama Lukonde dévoile les six axes prioritaires de son futur Gouvernement
mardi 16 février 2021

* La taille du nouvel Exécutif Union sacrée sera à format réduit, conformément à la volonté du Président Félix Tshisekedi, assure le remplaçant de (...)
lire la suite
Moïse Katumbi décline l’offre de Fatshi
lundi 15 février 2021

*En attendant, ça se chuchote autour de Sama Lukonde, comme successeur de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Moïse Katumbi a, plus d'une fois, décliné (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting