OCC : le nouveau Conseil d’administration s’installe
mardi 22 novembre 2016

C’est effectif depuis hier lundi 21 novembre. Le nouveau Conseil d’administration de l’Office congolais de contrôle (OCC) est entré en fonction après la cérémonie de remise et reprise avec l’ancienne équipe, dirigée par Moussa Kalema. Le nouveau Président, nommé par ordonnance présidentielle du 11 novembre s’appelle Placide Tshisumpa Tshiakatumba. Et Madame l’ancienne directrice générale, Bernadette Muongo a quant à elle passé la main au nouveau DG, Risasi Tabu wa N’Simbwa, qui a comme adjoint une dame, Isabelle Kasongo.

Le nouveau décor est bien planté à l’OCC. C’est cette équipe, accueillie positivement par les agents et les syndicats, qui pilotera cette entreprise du Portefeuille actuellement confrontée à des défis d’ordre social et financier. Puisque c’est du choc des idées que jaillit la lumière, dit-on, les agents espèrent voir les deux organes, la direction générale et le Conseil d’administration, travailler dans une parfaite collaboration pour gagner le « challenge » de l’OCC qui a encore les capacités et les ressources humaines adéquates pour répondre aux attentes du pays.
La cérémonie de passation des pouvoirs, plutôt brève, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, la convivialité au rendez-vous. Comme qui dirait, les hommes passent, les institutions restent. A l’occasion, le nouveau PCA, Placide Tshisumpa Tshiakatumba, a remercié d’abord le Chef de l’État, Joseph Kabila Kabange, pour la marque de confiance placée en sa personne pour diriger l’organe qui assure notamment le contrôle de la stratégie de l’OCC, veille à sa bonne gestion et aide à l’orientation dans la prise de décisions. Il y a eu très peu de discours. Le moment ne s’y prêtant peut-être pas.
Mais M. Tshisumpa Tshiakatumba s’est montré très ouvert, disposé et surtout déterminé à apporter un nouveau souffle à l’OCC qui en a grandement besoin. On dit de nouveaux chefs, le PCA et le DG, pour ne citer que les deux, qu’ils sont des hommes d’actions, agissent plus qu’ils ne parlent. Tant mieux si cela peut contribuer au succès de l’entreprise.
Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, l’actuel PCA de l’OCC vient de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati Lukwebo. Il est un homme de confiance, un conformiste. Il tient beaucoup au respect des valeurs qui touchent à l’éthique dans l’accomplissement de ses devoirs. Ce choix n’est donc pas fortuit. Clara BANTALA & Didier KEBONGO

Léonide Mupepele : ’’La RDC s’attend à une croissance des exportations de 20 à 30% en 2018’’
mercredi 10 janvier 2018

Dans son dernier rapport sur l’économie mondiale, la Banque Mondiale a annoncé la hausse des cours des matières premières dès le 1er trimestre de (...)
lire la suite
Voici la confession intime de Modeste Bahati devant les sénateurs
lundi 8 janvier 2018

* "Même ceux de l’Opposition qui crient de l’extérieur, une fois dans la gestion, font parfois pire que ceux qu’ils accusaient", déclare le ministre (...)
lire la suite
SCTP : Impayés et sevrés de gratification, les travailleurs s’en prennent à Mukoko Samba
vendredi 5 janvier 2018

La Société commerciale des Transports et des Ports (SCTP SA) traverse actuellement un moment de crise inédit. Et pour cause, des accumulations des (...)
lire la suite
L’inflation hebdomadaire du 25 au 30 décembre 2017 située à 0,511% au niveau national
mardi 2 janvier 2018

L’inflation de la semaine du 25 au 30 décembre s’est située à 0,511% au niveau national et à 0,699% à Kinshasa, indique la mercuriale de l’Institut (...)
lire la suite
Atundu n’a pas eu de mal à maîtriser la Snel S.A
jeudi 28 décembre 2017

Cinq mois après sa nomination comme Président du conseil d’administration de la Société nationale d’électricité (Snel) S.A, André-Alain Atundu semble (...)
lire la suite
Code minier : La RDC risque de perdre 21 milliards USD
lundi 11 décembre 2017

La protection de l’environnement est prioritaire pour lutter contre les changements climatiques. Or, le projet de loi modifiant et complétant la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

En finir avec les mesures de décrispation

Mesures de décrispation ? Pourquoi ne pas vider cette hypothèque de toute sa substance. Une bonne résolution pour 2018. Plus fondamentalement, le parachèvement de ce cycle achèverait de déblayer le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting