Les Evêques en père Noël
vendredi 9 décembre 2016

Ca y est. Ou presque. Les Evêques catholiques sont en passe de réaliser un miracle. Réunir les protagonistes, tous alors, de la crise politique rd congolaise. Ce qui, dans le contexte zaïro-congolais, revient quasiment à concilier l’inconciliable. Kabilistes, lumumbistes, tshisekedistes, katumbistes, bembistes, kamerhistes…autour d’une même table, personne ne pouvait l’imaginer avant la fin de l’année.
D’autant que l’ordre post-dialogue se mettait déjà en place. La ville haute dégageait déjà l’odeur du partage du pouvoir avec un Premier ministre qui consultait. Ou, plus exactement, qui était sur le point de boucler ses consultations.
D’autant qu’ensuite après avoir fait leur part, les Prélats catholiques demandaient aux politiques de se retrouver en vue de négocier. Ce, tout en sachant pertinemment bien que demander aux politiciens congolais de se parler au grand jour sans intermédiaire a toujours relevé d’une gageure. L’éclaircie est sans doute venue de cette audience de lundi au bureau présidentiel de la Gombe. Eclaircie ou Esprit saint ? C’est selon.
Ce lundi-là, au lieu de prendre acte tout simplement du rapport final de la mission des Evêques, le Raïs leur demanda de continuer leur croisade. Au lendemain, rencontre avec notamment le leader du Rassemblement Etienne Tshisekedi. Le surlendemain : divine surprise ! Le terrain est déminé, déblayé, dégagé pour les tant espérées négociations directes.
Qui l’eût cru ? Qui eût parié sur ce scénario ? Qui eût envisagé pareil cadeau de Noël ? En tout cas, pas nous les hommes de peu de foi. Pas non plus tous ces politiques congolais abonnés à plusieurs agendas.
Reste maintenant une prière. La seule qui vaille le coup en ce moment. A savoir que l’Eternel Dieu des armées désarme toutes les loges qu’invoquent la nuit, les esprits maléfiques pour que le sang des enfants d’autrui continue à couler dans le pays.
Fervents croyants, les Congolais ont hâte de goûter aux délices du cadeau de l’année que Père Noël, vêtu exceptionnellement de la soutane épiscopale, va déposer au pied du sapin géant qu’est la RDC.
Pourvu que d’ici au 19 décembre, le Diable ne revienne pas au…galop. Alors, Esprit de Satan dans les endroits arides ! Au nom de… José NAWEJ

En finir avec les mesures de décrispation
vendredi 12 janvier 2018

Mesures de décrispation ? Pourquoi ne pas vider cette hypothèque de toute sa substance. Une bonne résolution pour 2018. Plus fondamentalement, le (...)
lire la suite
L’heure de vraies questions
jeudi 11 janvier 2018

Que faire ? Vu du landerneau politique rd congolais, cette question s’avère à très large spectre au seuil de 2018. D’abord, pour le Raïs. Le (...)
lire la suite
Derrière l’anti-kabilisme proclamé
mercredi 10 janvier 2018

Dans la galaxie oppositionnelle, cela fait très tendance de faire porter tous les chapeaux à Joseph Kabila. Ce dernier est ainsi présenté comme (...)
lire la suite
Un énième sacré coup au…sacré
mardi 9 janvier 2018

L’histoire est un perpétuel recommencement. Attribuée à l’historien athénien Thucydide, cette affirmation n’a pas pris la moindre ride sous les (...)
lire la suite
Année électorale
lundi 8 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
Année électorale
vendredi 5 janvier 2018

C’est bien 2018. On y est. De plain pied. Une année synonyme d’élections dont la consultation phare. A savoir l’élection présidentielle. Celle qui est (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le dernier de 2017 !

Pour le dernier édito de 2017, nous espérions donner dans du léger, du soft. Espoir démenti et déçu. L’actualité politique congolaise charriant presqu’invariablement de la gravité. Hélas, pas dans le sens (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting