FESTIVITES DE NOUVEL ‘AN
Une exposition d’arts annoncée pour le dimanche prochain à Tshangu
vendredi 9 décembre 2016

Les festivités de la fin d’année 2016 s’annoncent mouvementées au district de la Tshangu. Au cours d’un briefing hier dans la matinée, les organisateurs ont confirmé l’exposition d’œuvres d’arts. Ce dimanche 11 décembre à partir de 12 heures à l’hôtel Apocalypse 22, dans la commune de Masina.

C’est le moins que l’on puisse dire. Les organisateurs rassurent que les efforts sont en train d’être fournis pour faire de cette rencontre une grande soirée de détente, de danse et de rire. Plusieurs artistes peintres et sculpteurs de renommée internationale exposeront leurs œuvres d’arts au cours de cette rencontre. La séquence concerts de musique sera assurée par des artistes actuellement en vogue à Kinshasa, notamment Westa Bajango, dit mister Pakadjuma, Mapipo et Chay Ngenge, l’ancien sociétaire de Wenge BCBG de JB Mpiana.
Plusieurs autres artistes talentueux ont été retenus pour juste davantage ce show. Il s’agit notamment d’Achile Katemo, de Moïse Bebi, Zingwa, Rodrick Kutumbuka, Richard Bosa et de Baby Bazole. Soucieux d’offrir aux participants de la Rumba pure, les organisateurs ont tenu à faire intervenir l’orchestre « Génération Bakolo Rumba ». Cette formation musicale aura la charge d’exécuter quelques vieux titres de la chanson congolaise moderne.

LADY ESOBE AU RENDEZ-VOUS
L’affiche théâtrale s’annonce plutôt très alléchante. Des artistes comédiens, stars des feuilletons kinois ont été sélectionnés, avec à la tête Lady Esobe. Ils seront accompagnés de jeunes artistes comédiens.
La participation aux frais est fixée à cette soirée est 3000 Fc par personne. Jean Kibali, gérant de l’hôtel Apocalypse 22, explique que la fixation du prix du billet a été faite en tenant compte du milieu. « Nous avons tenu à fixer un prix relativement bas afin de donner l’occasion à tout le monde d’y participer. Cela, parce que nous tenons à apporter notre modeste contribution au développement de la culture congolaise, surtout dans les milieux les plus reculés », explique-t-il.
EN organisant cette exposition culturelle, ajoute Jean Kibali, la motivation est de promouvoir les talents naissants de la Tshangu. « Nous avons constaté qu’il y a de moins en moins d’activités culturelles dans la Tshangu. Nous tenons à perpétuer des activités de ce genre afin que les ressortissants de la Tshangu ne se voient plus obligés d’aller au centre Wallonie Bruxelles ou à la Halle de la Gombe pour assister à une exposition d’œuvres d’arts ».
Un autre membre du Comité d’organisation, Monica Toiliye, rassure l’opinion que plusieurs autres planifiées, afin d’offrir aux ressortissants de la Tshangu une bonne fête de nouvel an. « Nous comptons organiser d’autres activités du genre, les 24, 25 et 31 décembre courant », a-t-elle.
Les rencontres des 24 et 25 décembre concernant exclusivement les jeunes talents de la Tshangu consisteront à promouvoir ces compétences qui sont encore dans l’ombre. Le preenregistrement des groupes est déjà en cours sur place.
Par contre, la soirée du 31 sera consacrée exclusivement à des séances des photos shooting, entendez photos professionnelles. Plusieurs artistes seront invités et les participants prendront, à l’occasion, des photos avec ces derniers, ainsi qu’avec leurs proches et amis.
Occasion pour les organisateurs d’inviter tous ceux qui désirent passer une bonne fête de fin de l’année 2016 à prendre part à ces rendez-vous du rire et de la danse.
Organisée par la maison Jean Kibali et Monica Toiliye production (JKM prod), cette soirée culturelle a pour objectif de réconcilier le district de la Tshangu avec les activités culturelles. Les organisateurs croient dur comme fer, qu’il s’agira d’une soirée rythmée de rire, de la danse et de la contemplation des œuvres d’arts de haute facture. Pour rappel, la maison JKM prod n’est pas à sa première réalisation. Elle a organisé plusieurs activités culturelles lors des festivités de la fin de l’année 2015.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Koffi Olomide se surnomme " Trump "
mardi 21 février 2017

Le Quadrakoraman est un artiste qui saisit toute occasion qui se présente à lui pour se prévaloir. A chaque fois qu’une situation se déroule quelque (...)
lire la suite
Prix littéraire Mikanda Awards : Huit lauréats ont été couronnés
vendredi 17 février 2017

Chose promise chose dûe. La remise des prix de la première édition du Prix littéraire « Mikanda Awards » a bel et bien eu lieu, le mardi 14 février au (...)
lire la suite
Tshangu : la population tue un kuluna qui la terrorisait
vendredi 17 février 2017

Il était la terreur faite homme à Tshangu. Vampire, c’est comme ça qu’il se faisait appeler. Rien qu’à l’evoquer, ce pseudonyme suscitait la peur immense (...)
lire la suite
Goma : la 4ème édition du Festival Amani débute ce vendredi 10 février
vendredi 10 février 2017

Du 10 au 12 février, se tient à Goma, dans la province du Nord Kivu à l’Est de la RDC, la 4ème édition du Festival Amani. Un festival pour la paix (...)
lire la suite
« Nous et le Livre » lance la première phase du concours d’orthographe et de diction
mardi 24 janvier 2017

L’asbl « Nous et le livre » a organisé le vendredi 20 janvier dernier au Centre culturel Boboto à Gombe un concours d’orthographe et de diction. Au (...)
lire la suite
Héritier Watanabe et Robinho Mundibu au top du hit à Kinshasa
jeudi 5 janvier 2017

Les festivités de fin d’année ont été bénéfiques pour Héritier Watanabe et Robinho Mundibu. Les deux jeunes chanteurs congolais, qui ont fourbi leurs (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting