OUVERTURE DES FESTIVITES DE NOUVEL AN
Une exposition d’œuvres d’art organisée dans la Tshangu
mercredi 14 décembre 2016

Dans le cadre de l’ouverture des festivités du nouvel an 2017, une exposition d’œuvres d’art, a été organisée le dimanche 11 décembre dernier à l’hôtel Apocalypse 22, dans le district de la Tshangu. Outre l’exposition des oeuvres plastiques, les organisateurs ont prévu des concerts de musique, des spectacles de théâtre et un défilé de mode.

La soirée du dimanche 11 décembre dernier n’a pas été comme les autres dans le district de la Tshangu. Les personnes venues de quatre coins de Kinshasa ont pris part au rendez-vous culturel organisé par la Maison JKM production.
La joie était au menu pour les habitants de la Tshangu qui, avouent-ils, n’avaient pas souvent l’occasion de voir de telles activités culturelles organisées dans leur district. Plusieurs artistes de cette partie Est de Kinshasa ont exposé leurs œuvres d’esprit au cours de cette soirée.

DES ŒUVRES D’ART A DES PRIX ABORDABLES

Tout a commencé par le vernissage, à partir de 15 heures, de l’artiste peintre Jean-Baptiste Ngamazita. Il a été accompagné de plusieurs autres artistes peintres et sculpteurs de la Tshangu, nommément Richard Mampuya Lusakumunu, Glory Kanga, et bien d’autres.
L’ouverture de la salle d’exposition avait été accompagnée d’un chœur mélodieux exécuté par la formation musicale « Armée de lumière ». Des beaux tableaux de peintures, des œuvres d’art en métal battu et en sculptures ont été exposés en vente à des prix accessibles à toutes les bourses.
« Je suis artiste peintre ressortissant de la Tshangu. Je dois avouer que les expositions d’œuvres d’art ne sont pas souvent organisées dans notre district. Pourtant, nous aimerions bien présenter nos réalisations dans notre milieu natal. Nous remercions ainsi les organisateurs et invitons le public à venir visiter notre exposition qui va durer trois jours », rapporte le peintre Lusakumunu.
Pendant qu’une forte affluence des visiteurs était observée dans la salle d’exposition, sur le podium installé juste à côté de l’escalier menant à ladite salle, étaient organisés des spectacles de théâtre. A travers des sketchs interprétés par des artistes comédiens très doués, des personnes présentes à cette soirée avaient bien trouvé de quoi rire aux éclats.
« Je suis très content qu’une telle activité soit organisée à Tshangu. C’est l’occasion pour les artistes de ce coin de Kinshasa de montrer à la face du monde que la Tshangu regorge de talents insoupçonnés. Nous remercions sincèrement les organisateurs et leur demandons d’organiser davantage de telles rencontres d’expression culturelle », nous a confié une visiteuse, Mireille, D., la vingtaine révolue.

DE LA RUMBA PURE AU RENDEZ-VOUS

La joie de l’assistance était au comble lorsque l’orchestre Génération Bakolo musique est monté sur le podium. Constituée généralement de personnes de troisième âge, cette formation musicale avait émerveillé le public en interprétant quelques chansons des baobabs de la rumba congolaise, dont celles de Rochereau Tabu Ley, Wendo Kolosoy, Luambo Franco et de bien d’autres.
Est venu ensuite le moment du défilé de mode où les mannequins de LeatitiaToiliye ont exhibé des styles vestimentaires à la fois décents et extravagants. Un autre moment fort de cette soirée était la montée sur scène de l’artiste musicien Westa Bajango, appelé affectueusement par les mélomanes kinois, « Mister Pakadjuma ».
Le public présent a salivé lorsque le joker de la soirée, l’artiste musicien ChayNgenge, ancien sociétaire du Wenge BCBG, est monté sur scène. Les amoureux de la chanson congolaise n’hésitaient pas, d’entrer sur la piste pour exécuter quelques pas de danse.
« J’ai un très grand plaisir d’être aujourd’hui à terme de ce projet. En organisant cette exposition d’œuvres d’art, nous apportons notre petite contribution au développement de la culture congolaise. Nous comptons introduire la culture de l’art dans le mental de la population de la Tshangu », a martelé Monica Toiliye, membre du comité organisateur.
« Nous remercions tous les partenaires, le public en particulier, pour avoir répondu massivement à notre invitation. Nous étions toujours appelés à aller à la Gombe pour assister à de telles activités. Nous nous sommes dit pourquoi pas les organiser chez nous à la Tshangu. Nous avons beaucoup d’autres projets, mais les moyens sont limités. C’est ainsi que nous invitons les partenaires à nous venir en aider afin de réveiller effectivement l’âme culturelle de la Tshangu », a indiqué Jean Kibali, l’organisateur.
Les initiateurs de cette soirée culturelle annoncent d’autres rendez-vous culturels à venir, dans le cadre des festivités de la fin de l’année 2016. Une journée des jeux pour enfants, accompagnée de la comédie et d’une séance des photos shooting sera organisée le 25 décembre au même endroit. Tandis qu’une autre soirée culturelle sera organisée le 31 décembre prochain, afin de promouvoir les talents naissants de la Tshangu. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Ntantu-Mey décrypte ’’La saison sèche est pluvieuse…’’ d’Isidore Ndaywel
jeudi 19 octobre 2017

Ministre honoraire des Transports et Communications, Jean-Marie Ntantu-Mey est un opérateur culturel et acteur de la Société civile de renom. (...)
lire la suite
Les obsèques de Bipoli suscitent déjà de l’effervescence à N’djili
mercredi 18 octobre 2017

Le chanteur congolais « Bipoli na Fulu », est écédé le 1 octobre dernier à Paris des suites d’une longue maladie. A N’Djili, son fief, l’on s’attend à (...)
lire la suite
Franco Luambo, toujours vivant dans les cœurs des mélomanes à Kinshasa
vendredi 13 octobre 2017

Ce fut un certain 12 octobre 1989 que mourait en Belgique, l’artiste musicien congolais Luambo Makiadi, dit Franco de mi Amor. 28 ans après sa (...)
lire la suite
Afrimma 2017 : Fally Ipupa glane deux trophées
mercredi 11 octobre 2017

Fally Ipupa a le vent en poupe. L’artiste congolais vient de remporter deux trophées aux African Muzik Magazine Awards (Afrimma) 2017. Le comité (...)
lire la suite
Théâtre : "Baabou roi, un dictateur sanguinaire malmène son pays"
vendredi 29 septembre 2017

Inspiré du célèbre Ubu Roi de Jarry et Macbeth de Shakespeare, " Baabou Roi " met en scène l’arrivée au pouvoir d’un dictateur sanguinaire dans un Etat (...)
lire la suite
Maître Gims évincé à cause de ses lunettes de soleil
vendredi 29 septembre 2017

L’artiste musicien congolais Gandhi Djuna célèbrement connu sur scène sous le nom de Maître Gims ne figurera pas parmi les membres du jury de la 7ème (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting