Dans l’attente d’un cadeau de fin d’année
jeudi 29 décembre 2016

C’est en principe demain vendredi 30 décembre, que doivent se clôturer les discussions politiques du Centre interdiocésain. Un accord devra sanctionner la fin des travaux. Sauf si les parties à ces pourparlers en décident autrement. Sinon, les Congolais sont tous dans l’attente de ce compromis politique qui aura la valeur d’un véritable cadeau de fin d’année. Si cet Accord est signé, ce serait comme ce bon vin qu’on sert toujours à la fin. Et cet Accord aura finalement permis aux Congolais d’atteindre l’inclusion derrière laquelle ils courent depuis le Dialogue de la Cité de l’Union africaine. Pas tout. Si ce compromis politique tant attendu est signé, ce sera aussi la preuve que les Congolais sont capables de régler leurs différends, sans la moindre ingérence extérieure. Si l’Accord est conclu, il sera aussi la preuve que l’épiscopat congolais, sous l’égide de son président Mgr Marcel Utembi, aura réussi un quart de siècle après l’atterrissage en catastrophe de la Conférence nationale souveraine (CNS), pilotée par un autre prince de l’Eglise catholique, non des moindres, Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, pour ne pas le citer.Après avoir payé le lourd tribut lors de deux séquences de violences de janvier et de septembre de cette année qui s’achève, les Congolais ne demandent donc pas mieux que la quiétude. A 24heures de ce grand jour, le pays tout entier retient son souffle. Tout le monde a les yeux rivés sur le Centre interdiocésain dans l’espoir de voir la fumée blanche échapper de la cheminée de ce saint des saints de l’épiscopat congolais. Pourvu que signataires et non signataires de l’accord du 18 octobre dernier, en discussions directes sous l’égide des évêques catholiques, prennent le contrepied des attentes généralisées de la population. Ce que personne ne souhaiterait en ce temps crucial de très basse conjoncture politique. D’ailleurs, telle éventualité doit être exclue parce que l’histoire même du pays ne leur pardonnera jamais. A 72 heures de la saint Sylvestre, les Congolais ne cherchent donc pas mieux que la paix (et le pain ?).
FDA

A en croire les sources officielles, le gros...
lundi 27 mars 2017

A en croire les sources officielles, le gros de miliciens "Kamwina Nsapu" a déposé les "armes" et s’est rendu. Alléluia ! Une bonne nouvelle. Très (...)
lire la suite
De bons offices à la politique : combien de pas ?
vendredi 24 mars 2017

Au commencement étaient les bons offices. Ceux-ci engendreront les discussions directes entre signataires et non signataires de l’Accord politique (...)
lire la suite
A la manière de M. Jourdain ou sur les traces de son illustre confrère ?
mercredi 22 mars 2017

Au commencement étaient les bons offices. Ceux-ci engendreront les discussions directes entre signataires et non signataires de l’Accord politique (...)
lire la suite
Solidarité francophone face aux extrémistes
mardi 21 mars 2017

Dans plusieurs pays francophones de la planète, la violence s’invite. Des extrémistes, désireux de propager leurs idéologies et de les faire (...)
lire la suite
Le tocsin plutôt que le glas
lundi 20 mars 2017

L’heure de vérité sonne aussi en politique. A n’en point douter, c’est le cas pour ce qui est de très laborieuses discussions directes du Centre (...)
lire la suite
De bombe à retardement à bombe en activité
vendredi 17 mars 2017

Un coup d’œil sur les effectifs des miliciens estampillés « Kamwena Nsapu » , « Bundu dia Kongo » , « Maï-Maï »…suffit pour se faire une religion . Des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting