SELON LE GOUVERNEUR DU NORD KIVU JULIEN PALUKU
Le pont Semuluki effondré, sera réhabilité en deux semaines
jeudi 5 janvier 2017

Depuis le 2 janvier 2017, le pont Semuliki qui relie la ville de Beni à la cité de Kasindi, porte d’entrée avec l’Ouganda, a cédé sous le poids d’un véhiculé surchargé. Aussitôt informé, le gouverneur du Nord Kivu s’y est rendu le mardi sur ordre du président de la République. Selon le gouverneur, le président a mobilisé tous les services de l’Etat pour une réhabilitation rapide en deux semaines. Près de 20 ingénieurs de l’Office des routes venus du Nord Kivu, de Kisangani et Kinshasa s’attellent déjà à réparer l’ouvrage.

Les matériaux viennent de Kisangani. Le trafic devra reprendre le plus vite possible sur la route Beni-Kasindi. Le chef de l’Etat a mis tous les moyens à la disposition des ingénieurs de l’office des routes. Seule une partie du pont a cédé sur les 70m.
Cette réhabilitation est provisoire en attendant les grands travaux.car la commande d’un nouveau pont peut prendre 12 mois. C’est ainsi qu’il faut vite remettre le trafic car cette route est d’une importance économique capitale pour les populations de la région mais aussi pour les recettes douanières.

Kasindi, un poste frontalier et douanier important
L’axe Kasindi-Beni constitue le deuxième poste d’entrée et sortie des marchandises en importance et en partance des pays de l’Est (Ouganda-Kenya-Tanzanie). La Direction générale des douances et accises (DGDA) réalise ici de grandes recettes. L’effondrement du pont risque donc d’entraîner une baisse de recettes, mais aussi et surtout une pénurie et donc hausse des prix des biens de première nécessité dans cette région déjà très pauvre. De nombreux habitants sont déplacés ou ne cultivent plus à cause de l’insécurité dans la région. Cet effondrement menace le ravitaillement de toute une région.
L’importance de la route Kasindi - Beni pour la fourniture commerciale de l’espace de Beni -Lubero est indéniable. C’est un autre coup très dur (à part l’insécurité)pour les habitants de cette région dont la respiration économique dépend de son ouverture aux pays de l’Afrique de l’Est, particulièrement par l’usage du poste frontalier de Kasindi (Lubiriha).
En effet, c’est par cette frontière que les commerçants de Butembo et de Beni importent chaque mois des milliers de containers de marchandises qui ravitaillent généralement plusieurs provinces du pays, et spécialement celles de l’Est.
Tous les véhicules sont bloqués de par et d’autre de la rivière. Cette route est indispensable pour le ravitaillement des villes de Béni, Butembo et de leurs environs. Si la situation perdure, les habitants pourraient rapidement manquer de biens de première nécessité. C’est de Kasindi qu’arrivent toutes les marchandises en provenance d’Ouganda, du Kenya et de la Tanzanie : sucre, farine, des biens manufacturés introuvables ailleurs dans la région. Mais c’est aussi une route d’exportation.

Un écroulement presque attendu
Ce pont date de l’époque coloniale belge et n’avait pas été réhabilité depuis. Il a été construit vers les années 1950 et est donc rongé par le poids de l’âge. L’incivisme de certains transporteurs qui excédent le tonnage n’a fait qu’accélérer l’affaissement du pont.
Le 5 août 2016, en provenance de Beni Ville, le Président Joseph Kabila s’est rendu au pont Semliki pont jeté sur la rivière qui porte le même nom, où l’ont accueilli le Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Fridolin Kasweshi, et le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Julien Paluku. Il a eu des explications sur l’état de dégradation avancée du pont et avait promis une réhabilitation totale de l’ouvrage. Cet effondrement va donc accélérer la réalisation de la promesse du président.
Pépé MIKWA

Kasaï : la LIZADEEL sollicite des vivres pour plus de 750.000 enfants en détresse
jeudi 19 octobre 2017

« Plus de 750.000 enfants souffrent de malnutrition sévère au Kasaï. Ils sont en instance de mourir par manque de nourriture », alerte la Ligue de la (...)
lire la suite
Routes de Kinshasa : le retour des pluies inquiète les usagers
mercredi 18 octobre 2017

(Un dossier de Orly-Darel NGIAMBUKULU, Zéphy VULA, Dina BUHAKE, Henock KUMBALI et Levi’s NZUZI, sous la coordination de Didier KEBONGO) Dans (...)
lire la suite
Le CNONGD et la LIFDED lancent un SOS pour les déplacés du Kasaï à Kikwit
lundi 16 octobre 2017

La situation difficile des déplacés du Kasaï à Kikwit a été au centre d’une rencontre entre la presse et le CNONGD vendredi 13 octobre dernier au siège (...)
lire la suite
Six rhinocéros noirs seront réintroduits au Tchad
vendredi 13 octobre 2017

Le Parc National de Zakouma, au Tchad, va bientôt recevoir six rhinocéros noirs pour la réintroduction d’une population fondatrice de cette espèce, (...)
lire la suite
Rutshuru : les « Mazembe », le NDC/R et les « Nyatura » s’affrontent à Bwito
vendredi 13 octobre 2017

* Sud-Kivu : ayant attaqué deux positions dans le Fizi, les « YAKUTUMBA » taillés en pièces par les Fardc, indique le porte-parole de l’Opération « (...)
lire la suite
Ratification de l’Accord de Paris : le ministre de l’Environnement s’explique ce matin face aux députés
jeudi 12 octobre 2017

Le ministre de l’Environnement est attendu ce matin pour rencontrer les préoccupations soulevées par les députés nationaux. Ami Ambatobe aura à se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting