La paix en tête de bonnes résolutions pour 2017 !
lundi 9 janvier 2017

Pour beaucoup, ce lundi 9 janvier 2017 est jour de rentrée ou de reprise, c’est selon. Ce, après le traditionnel break de fin d’année. Nous voici donc à l’entame de 2017. Moment consacré aux vœux et aux bonnes résolutions pour la nouvelle année.
Souhaiter le meilleur aux Congolais ne serait pas que décliner une formule vieille comme la machine à vœux. Souhaiter une bonne et heureuse année n’aurait donc rien de routinier pour des hommes et des femmes de RDC qui sortent d’une année où le chaos leur avait été promis.
Cette année 2016 pendant laquelle, selon les "experts" ès RDC, le ciel devait tomber sur la tête des Rd Congolais. Et l’échéance eschatologique était fixée au 19 décembre. Le jour j et le lendemain, il y a eu certes - hélas - des pertes en vies humaines. Sans doute beaucoup moins que lors des manifestations des 19 et 20 septembre 2016. Au final, le scénario-catastrophe souhaité par les uns et redouté par les autres n’a heureusement pas été au rendez-vous.
Forts donc de ce qu’a été l’année dernière, la première de bonnes résolutions pour 2017 est celle de promouvoir la paix. Cela passe - à défaut d’un front- par une convergence républicaine au niveau de la classe politique. Que Pouvoir et Opposition aient enfin en partage le logiciel "République".
A la cité de l’Union africaine d’abord, au Centre interdiocésain ensuite, les opérateurs politiques congolais ont démontré qu’ils pouvaient s’émanciper de leurs egos surdimensionnés et des agendas d’emprunt pour apporter des réponses en adéquation avec les réalités de leur pays. La promotion de la paix devrait aussi figurer aux premières loges de bonnes résolutions de tous les Congolais, principales victimes de violences.
A l’Est où des questions identitaires sont instrumentalisées par tous ceux pour qui la guerre est plus rentable que la paix. A l’Ouest et en particulier à Kinshasa où le Congolais lambda est pris au piège des stratégies politiciennes de conservation ou d’accès au pouvoir. Que 2017 soit donc, de ce point de vue, l’exact contraire de 2016.
José NAWEJ

Comme un air de décrispation
jeudi 23 février 2017

En exil depuis des lustres, l’opposant Raphaël Katebe Katoto est bel et bien rentré dans son pays. En homme libre. Signe que quelque part, la (...)
lire la suite
Le très difficile après-Tshisekedi…
mercredi 22 février 2017

Autant l’affirmer tout de go. On succède aux hommes hors normes. Mais, on ne les remplace guère. A quelques exceptions près. Pour le coup, on est (...)
lire la suite
Sortir du juridisme et du formalisme
mardi 21 février 2017

Si ce n’est pas un blocage sur le front du Centre interdiocésain, ça y ressemble fortement. En cause, la procédure de désignation du locataire du (...)
lire la suite
Faux procès contre le ministre d’Etat Kangudia !
vendredi 17 février 2017

Au pays de la polémique facile et stérile, le ministre d’Etat en charge du budget a eu tort de dire la vérité. Lui qui a les chiffres dans son ADN (...)
lire la suite
Inquiétude et interpellation
mercredi 15 février 2017

Kamuina Nsapu dans le Kasaï. Bundu dia Mayala dans le Kongo central. Et surtout dans la capitale. Cela fait beaucoup. Cela n’a donc plus rien des (...)
lire la suite
Il y a un temps pour tout
mardi 14 février 2017

Il est enfin temps -peut-être même plus que temps- d’amorcer les préparatifs des obsèques d’Etienne Tshisekedi. La conférence de presse donnée hier à (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting