Primature : Pierre Lumbi calme la tempête
lundi 9 janvier 2017

* Le G7 ne verrait aucun inconvénient à ce que l’UDPS - fort de son poids politique et historique - dirige le gouvernement pour accélérer les préparatifs des élections

Alors que dans certaines loges du Rassemblement, des vocations naissent pour la Primature, le G7 entend rester fidèle aux fondamentaux de la méga-plateforme née à Genval. A savoir la lutte pour l’alternance démocratique. Président du Groupe de 7 partis, Pierre Lumbi Okongo a décliné le credo de l’Opposition genvaliste dans toutes les langues.

Le G7 ne participera donc pas à la course à la Primature. Non par manque d’ambitions. Mais, par attachement aux fondamentaux du combat initié à Genval en Belgique. Le Rassemblement n’avait pas pour but ultime la conquête de la Primature. Mais plutôt le changement radical de la gouvernance en RDC via l’alternance démocratique. Lorsqu’il remonte aux sources du Rassemblement, Pierre Lumbi est amer. Comme ses désormais cinq autres collègues, le Président du G7 ne comprend pas que l’on en vienne à réduire le combat aux questions de postes. D’autant que lui et ses compagnons ont la particularité d’avoir justement renoncé à des postes pour privilégier l’idéal démocratique.
Au G7, on ne voit donc aucun inconvénient à ce que l’UDPS prenne la Primature. Ce, en vertu du poids politique et de l’épaisseur historique du parti cher à Etienne Tshisekedi. La direction de ce gouvernement n’étant du reste pas une fin en soi, rappelle le Président du G7. " On ne cherche pas la Primature pour la Primature. C’est plutôt pour organiser les élections ", martèle Pierre Lumbi.
Conseil national de suivi attribué à Etienne Tshisekedi ? Rien n’a y redire, estime le G7. Le Président du Comité des Sages du Rassemblement est mieux placé pour piloter cet organe politique et technique qui n’a pas vocation à gérer le pays. La forte popularité du leader de l’UDPS, son charisme, son expérience et ses contacts le prédisposent à veiller à la bonne fin de l’application de l’Accord du 31 décembre 2016.
C’est donc fort des ressorts du Rassemblement et de l’ancrage de l’UDPS dans le pays réel que le G7 en appelle à la raison, au bon sens et à l’acceptation des évidences.
Pour ce regroupement de l’Opposition, les différentes manœuvres en cours ne sauraient avoir raison de l’application de l’Accord. Occasion pour le numéro1 du G7 de féliciter les Evêques pour le travail abattu et les partenaires extérieurs de la RDC pour leur accompagnement. FDA

Félix Tshisekedi, pas demandeur !
jeudi 17 août 2017

* Fatshi ne jure, cependant, que sur l’application intégrale de l’Accord du 31 décembre qui prévoit le délai de la tenue effective des élections. (...)
lire la suite
Le CNSA divise le Front pour le respect de la Constitution
mercredi 16 août 2017

* Considérant l’adhésion d’une aile du Front à l’institution citoyenne pilotée par Olenghankoy, comme l’œuvre des quémandeurs de postes, le reste de la (...)
lire la suite
CNSA : vivement la loi organique
mardi 15 août 2017

Il ne reste plus que quatre mois. Quatre mois pour arriver au terme des échéances électorales, prévues par l’Accord de la Saint Sylvestre, signé en (...)
lire la suite
Edem Kodjo : une présence qui relance les supputations
lundi 14 août 2017

* Que cache la visite à Kinshasa de l’officiant principal des négociations de la Cité de l’Union africaine ? Ça se chuchotait en haut lieu tout au (...)
lire la suite
Après Katumbi, est-ce le tour du fils Dokolo ?
vendredi 11 août 2017

*Le lancement de son mouvement citoyen hier jeudi pousse nombre d’observateurs à s’interroger sur les ambitions du gendre du président angolais. (...)
lire la suite
Affaire BDK : les preuves de l’insurrection
jeudi 10 août 2017

* Au cours d’une cérémonie hier au Commissariat général de la PNC, les auteurs présumés des actes terroristes de lundi 7 août, ayant notamment causé la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting