Dernière minute :

Balkanisation de la RDC : Denis Mukwege appelle à la vigilance et au patriotisme
lundi 6 juillet 2020

Il est temps que les Congolais, surtout ceux du Kivu, fassent preuve de vigilance et d'amour de la patrie pour faire échec au plan machiavélique de la balkanisation de la RDC, mis en route par les ennemis de la République. Cet appel a été lancé par le prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege, dans sa réplique à un prétendu projet d'instauration de la " République du Kivu ", que des langues de vipère lui ont attribué.

Dans un communiqué publié récemment, le "réparateur des femmes" qualifie cette idée d'un " projet dénué de sens et qui ne rencontre ni les intérêts ni les aspirations de la population ". Pour lui, il s'agit clairement d'un plan monté par les ennemis de la RDC pour mieux diviser la population et fragiliser le pays.

Serein, Denis Mukwege invite la population congolaise à condamner avec la dernière énergie ce projet de sécession et de balkanisation de la Rdc. " Ne soyons pas naïfs. Ceux qui nous tuent et nous humilient depuis 25 ans ne travailleront jamais pour notre intérêt. J'appelle le Gouvernement national et provincial à mener urgemment des investigations pour identifier et mettre hors d'état de nuire ces ennemis de notre Nation. J'appelle les leaders de notre Province, les forces vives de la Société civile et les médias épris de patriotisme à exprimer leur indignation et leur rejet de ce complot ", a-t-il dit, tout en réaffirmant son attachement à l'unité nationale, au développement, à la justice et à la paix.

" Je tiens à attirer l'attention de notre population sur le piège que cache ce fallacieux projet d'indépendance du Kivu. Objectivement, c'est une énième tentative de déstabilisation et de démembrement de notre pays. Ses auteurs seraient les mêmes traîtres qui, depuis 25 ans, en complicité avec des forces étrangères, imposent à nos populations des guerres et des souffrances insupportables. Leur but est de nous voir divisés et affaiblis pour mieux piller nos ressources naturelles et asservir notre population ", a-t-il irenchéri.

Denis Mukwege insiste sur l'instauration d'une véritable justice en RDC pour décourager les fauteurs des troubles. "Tant que l'impunité perdurera, les criminels continueront à déstabiliser la République Démocratique du Congo. Ce sont les mêmes qui, depuis dix ans, bloquent le "Rapport Mapping" des Nations Unies qui a répertorié 617 crimes graves commis en RD Congo entre 1993 et 2003 (…) Le décompte macabre continue malheureusement jusqu'à ce jour. Certains peuvent être considérés comme constitutifs de génocide et nous rappelons que ces crimes les plus graves sont imprescriptibles", insiste Denis Mukwege.

Par ailleurs, le médecin directeur de l'hôpital général de Panzi a rappelé que des femmes ont été enterrées vivantes, tout simplement parce qu'elles étaient Congolaises ; des croyants calcinés dans des églises, des malades assassinés sur leurs lits d'hôpital, des populations de villages entiers massacrées, des femmes et des hommes violés. " Ces crimes de guerre et crimes contre l'humanité ne peuvent être ni oubliés ni rester impunis ", a-t-il martelé.

Cette sortie médiatique du Dr Denis Mukwege intervient après que son nom a été cité sur une liste de 20 personnalités, influentes dans le Kivu, présentées comme des ministres d'une prétendue "République du Kivu ". Dr. Denis Mukwege dit désapprouver ces agissements qui relèvent, d'après lui, de l'usage du faux et de la diffamation. Il appelle la population à la vigilance et au patriotisme, mais aussi demande aux autorités d'enquêter sur cette affaire. MOLINA
L’Ucofem en campagne de sensibilisation dans les marchés de Kinshasa
mardi 7 juillet 2020

L'Union congolaise de femmes des médias (UCOFEM) mène depuis une semaine, une vaste campagne de sensibilisation au respect des gestes barrière, (...)
lire la suite
Ankara à Bagdad : la Turquie déterminée à prendre des mesures selon le droit de légitime-défense
mardi 7 juillet 2020

La Turquie a annoncé qu'elle prendrait les mesures nécessaires selon son droit de légitime défense découlant du droit international, contre toute (...)
lire la suite
La Somalie et la Chine réaffirment leur respect mutuel de leur souveraineté et de leur intégrité territoriale
mardi 7 juillet 2020

MOGADISCIO, 5 juillet (Xinhua) -- Le président somalien Mohamed Farmajo s'est entretenu avec l'ambassadeur de Chine en Somalie, Qin Jian, avec qui (...)
lire la suite
RDC/Belgique : mise sur pied d’un groupe d’experts sur le passé colonial belge
mardi 7 juillet 2020

Bruxelles, 06 juillet 2020 (ACP).- Vingt scientifiques africains et belges composent le groupe d’experts mis en place pour aider la « Commission de (...)
lire la suite
Les Réseaux Sociaux : Démocratie, Contre-pouvoir et Etat de Droit
mardi 7 juillet 2020

(Par Par Didier BAZANGIKA, Coordonnateur Adjoint du Think-Thank PARI) Les réseaux sociaux constituent une nouvelle forme d’expression populaire, (...)
lire la suite
Tshopo : la Cour d’Appel rejette la motion de censure contre le gouverneur Lufungula
lundi 6 juillet 2020

La Cour d'Appel de Kisangani s'est prononcée sur la requête en interprétation des articles 68 alinéa 5 et 208 alinéa 7 du Règlement intérieur de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting