Dernière minute :

Le RDT dit non à la désignation de Malonda pour absence de « neutralité et d’impartialité » à la tête de la CENI
lundi 6 juillet 2020

L’entérinement, le jeudi 2 juillet, de Ronsard Malonda par l’Assemblée nationale comme délégué des confessions religieuses à la présidence de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ne cesse de soulever des vagues au sein de l’opinion.

Dans une déclaration de « combat », lue samedi 4 juillet en début d’après-midi à la presse, le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT) rejette avec la dernière énergie cette désignation de Ronsard Malonda pour présider aux destinées de la CENI.

D’après Laurent Ngolo, Coordonnateur a.i du RDT qui donnait lecture de la position officielle de cette plateforme politique chère au ministre Sylvain Mutombo, Ronsard Malonda ne présente aucune garantie de neutralité et d’impartialité nécessaire à cette importantissime institution d’appui à la démocratie.

« Le RDT rejette avec énergie et force la désignation de Mr Ronsard Malonda comme futur président de la CENI, homme tendancieux, proche du FCC, qui ne garantit pas la neutralité et l’impartialité de cette institution », souligne le Coordonnateur a.i du RDT.

C’est ainsi que la plateforme RDT propose la réforme profonde de la CENI et de la loi électorale pour barrer aux personnes n’ayant aucune considération du peuple d’exercer des fonctions publiques de l’État.

Le Rassemblement des Démocrates Tshisekediste condamne l’obstination et la capacité de préserver dans le mal qu’incarne le Front Commun pour le Congo dans le but de diriger toutes les institutions du pays.

Il faudrait rappeler que la réaction musclée du RDT intervient un jour après celle tout aussi radicale de l’UDPS/Tshisekedi.

Le parti présidentiel rejette catégoriquement la procédure qualifiée par elle, « d’hasardeuse orchestrée par le Front Commun pour le Congo (FCC) pour faire passer à la tête de la CENI, son candidat Ronsard Malonda en lieu et place de la société civile.

Ainsi, l’UDPS/ Tshisekedi l’UDPS prévient que le FCC sera « seul responsable des conséquences malheureuses que provoquerait sa démarche cavalière ».

Le parti cher à feu Étienne Tshisekedi invite la majorité « artificielle » du FCC à reconsidérer sa démarche et exhorte en même temps la société civile et ses sous composantes à convoquer leurs assises afin de désigner, à la lumière du jour, les 3 candidats devant les représenter à la plénière de la CENI.

L’UDPS Tshisekedi appelle à une marche de protestation contre cet entérinement le jeudi 9 juillet. Didier KEBONGO
Sesanga, Lokondo, Lubaya, Mukoko…appellent à un Forum
lundi 13 juillet 2020

Pour éviter que le navire Congo tangue face à la déferlante populaire, 12 acteurs socio-politiques, d'horizons divers, lancent l'idée d'un "Forum (...)
lire la suite
FATSHI condamne les actes de violences lors de la marche de l’Udps
lundi 13 juillet 2020

Le chef de l'Etat s'est exprimé sur les manifestations de l'Udps anti-Malonda organisées le 09 juillet à travers tout le pays, alors qu'il se (...)
lire la suite
Kengo wa Dondo élevé Grand cordon de l’ordre national "Héros nationaux" Kabila-Lumumba
lundi 13 juillet 2020

Le président honoraire du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a été élevé le samedi 11 juillet au grade de Grand cordon de l'Ordre national "Héros nationaux" (...)
lire la suite
Hommages de Fumunzanza Muketa à l’honorable Léon Kengo Wa Dondo
lundi 13 juillet 2020

Je ne le connaissais pas vraiment. Mais, j'entendais parler de lui : "Homme d'État, homme politique et, surtout homme de rigueur et des reformes (...)
lire la suite
Juridisme, théologisme, raison et crise politique en RDC
lundi 13 juillet 2020

(Par Emile BONGELI Yeikelo ya Ato, Sociologue et homme politique) L’actualité politique nationale est dominée par des débats teintés de juridisme (...)
lire la suite
Malaise à la Cour constitutionnelle
lundi 13 juillet 2020

La rumeur sur la démission de Benoît Lwamba Bindu a suscité beaucoup de réactions dans l’opinion. A travers un communiqué, le concerné a démenti cette (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A qui attribuer les morts sous " l’Etat de droit ? "

Question d'un observateur après les manifs du jeudi 9 juillet : "après l'Etat de droit est-il égal à avant l'Etat de droit ?" . Dans la mouvance du soixantième anniversaire de l'indépendance, cette (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting