Dernière minute :

Chronique d’une mort vivement souhaitée
mardi 7 juillet 2020

Ce n'est pas un secret d'Etat. Si secret il y a, alors c'est celui de Polichinelle. Rien que cela. Pas plus. L'état d'urgence sanitaire est à l'agonie depuis longtemps. Violant le secret médical, certains médecins appelés au chevet de ce cas grave confient même que l'état d'urgence est dans un état végétatif. Il suffit qu'on le débranche pour que mort s'en suive à la seconde.

A en juger par ceux qui ont pratiqué et pratiquent encore le " malade ", son trépas donnerait lieu à un grand ouf de soulagement. La prise en charge du patient ayant épuisé physiquement, moralement et surtout financièrement tous ses proches. Même le personnel soignant. Et les croque-morts. Le peu de larmes qui ruisselleront sur les rares joues ne seront que des larmes de crocodile. Déjà, nombre de garde-malades ont anticipé le décès de l'état d'urgence.

Manifestations de rue ? Pourquoi pas. Kinshasa, Lubumbashi, Mbuji-Mayi… se sont déjà mises à l'ère et l'heure des marches. Avec forces motards. Ironie du sort. Plus d'une fois, le Palais du peuple où siègent ceux qui bénissent la reconduction de l'état d'urgence sert de terminus à des manifestations publiques ! Des entorses à l'état d'urgence signées CACH que les parlementaires payent cash !

Sevrés d'église, les chefs religieux entendent eux aussi précipiter la mort de l'état d'urgence en prononçant dès ce jeudi 9 juillet les derniers sacrements. Les pères spirituels s'adonneront à cœur joie à cet exercice lors de la marche anti Malonda -du nom du candidat CENI entériné par l'Assemblée nationale - projetée…en plein état d'urgence.

Abonnés, faute d'alternative, aux décibels et surtout à ses retombées "heureuses" sur la survie de l'Humanité rd congolaise, les tenanciers des bars, bistrots et tous ceux qui vivent ou survivent de Kin by night multiplient des imprécations contre l'état d'urgence. Ils piaffent d'impatience d'apprendre la "vraie-fausse" mauvaise nouvelle. Ce qui, mathématiquement, signifie bonne nouvelle.

Idem pour tous ces autres commerçants et leurs dépendants chez qui état d'urgence sanitaire rime avec précarité. Or cela fait trois mois que la diète dure ! Devrait -elle perdurer ?

Sans faire le panorama de tous ceux qui seraient prêts à tout pour voir l'état d'urgence tirer sa révérence même à l'aide de l'euthanasie, une chose est sûre. Plus personne ou presque n'accorde une seconde de plus- de trop ?- à l'état d'urgence. Alors, vivement le requiem ! José NAWEJ
Allô Brigade d’Intervention !
jeudi 24 septembre 2020

A l'aide Monusco ! Au secours Brigade d'intervention ! Vivement des unités spéciales pour endiguer les groupes armés dans l'Est du pays ! Le chef (...)
lire la suite
L’ONU malade de son Conseil de sécurité
mercredi 23 septembre 2020

Le rituel annuel de l'ONU n'a plus de secret pour personne. Le caractère quasi désincarné de l'assemblée générale des Nations unies finit par exaspérer (...)
lire la suite
Le syndrome de… Goma ?
mardi 22 septembre 2020

Sans avoir été sa ville- résidence secondaire, Mobutu y avait ses habitudes. Les différentes rébellions y compris celle victorieuse conduite par (...)
lire la suite
Goma : La covid-19 au secours du " non diplomatique "
lundi 21 septembre 2020

Tiens ! Ce n'était que ça ! Il eût fallu juste y penser. Pour cause de coronavirus, le mini -sommet de Goma, annoncé avec force publicités, se (...)
lire la suite
Eglises de réveil… politique
vendredi 18 septembre 2020

L'Eglise au milieu du village. La formule a tout pour faire consensus. Tant elle décline la vocation de l'Eglise. Un espace d'union, d'unité, de (...)
lire la suite
2023 : Le conseil du "sage"
jeudi 17 septembre 2020

Thambwe 2023 s'installe déjà dans les esprits. Une échéance à la fois lointaine et proche. Mais, dans tous les cas, un rendez-vous hyper budgétivore. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Les réformes électorales - à l’aune de l’énigme parlementaire

Réformes électorales ? Tout le monde ou presque en parle. Quantité d'initiatives sont nées à cette fin. La plus médiatisée étant celle pilotée par le Groupe de 13 personnalités politiques et de la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting