Dernière minute :
ORGANISE A LA FIKIN
Le « Marché de samedi », un véritable grenier des gammes de produits made in DRC
mardi 7 juillet 2020

Ouvert depuis un mois à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin), « le marché de samedi » poursuit son cours normal à la grande satisfaction des organisateurs et des consommateurs. Ce lieu de négoce qui accueille le public chaque samedi de 9 à 15 h00, offre aux consommateurs une gamme variée de produits frais de qualité et transformés localement par des femmes.

La présidente provinciale de la Commission femmes de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), Edith Masamba invite les femmes commerçantes à se joindre à leurs congénères qui exposent leurs produits à ce marché hebdomadaire afin de bâtir le Congo ensemble.

Dans ce lieu de commerce, les femmes exposent leurs talents à travers divers produits alimentaires locaux. C’est ainsi qu’elles ont mobilisé deux pavillons: le 22 et le 17. Selon la présidente provinciale de la Commission femmes de la FEC, un troisième pavillon sera opérationnel incessamment.

Le Pavillon 22 est occupé par des femmes entrepreneures évoluant dans l’industrie et la transformation. Dans ce stand, tout visiteur est frappé par la diversité de produits locaux transformés localement. Du jus de la moringa, du gingembre, du bissap ... à la confiture, du yaourt en passant par diverses huiles à base de plantes, rien ne manque à l'exposition.

Par contre, le Pavillon 17 regroupe des femmes du secteur de l’agriculture et de l’élevage. Dans ce pavillon, le visiteur salive dès son entrée. Des stands exposent notamment la viande de chèvre fraiche et boucanée, des poissons fumés et frais, des poulets chair venus des fermes, des cailles fumés ; les haricots verts de Goma, des produits maraichers frais (amarantes, pondu, épinards, des aubergines, du piment et bien d’autres).

« Le marché s’agrandi. Il est spécifiquement local. Nous exposons et vendons des produits locaux de qualité made in DRC », se frotte les mains la présidente provinciale de la commission femmes de la FEC.

Selon Edith Masamba, le marché de samedi a été initié pour faciliter le contact entre les femmes commerçantes et les clients afin d’éviter la rupture dans la chaine d’approvisionnement pendant la période de confinement au regard de la pandémie de la Covid-19. «Nous organisons ce marché, à l’initiative de la présidente nationale, Eliane Mukeni, dans le souci d’un entrepreneuriat responsable de manière à inciter les Congolais à consommer des produits locaux en cette période de confinement», précise-t-elle.

Loin d'elle l’intention de dresser le bilan de ce premier mois, la présidente provinciale de la commission femmes de la FEC se félicite du déroulement des activités de ce marché : « Il y a des gens qui viennent s’approvisionner et qui nous encouragent ». C’est de la sorte qu’elle invite les femmes commerçantes à leur emboiter le pas. « Nous invitons les commerçantes qui sont dans les filières que nous avons cités, si elles le souhaitent de venir s’associer à nous afin que nous puissions bâtir ensemble le Congo », a-t-elle dit. Elle a lancé le même appel au public « de venir acheter et consommer des produits locaux de qualité. Car le prix est bon marché. Prix-qualité : un mariage exceptionnelle ».

Tout en louant l’initiative, le public déplore le fait que le marché se tienne une fois la semaine. « J’apprécie le talent des femmes congolaises à travers les produits qui sont exposées surtout ceux qui sont transformés. Nous devons encourager les Congolaises d’aller de l’avant », a indiqué François M. Hélène Kab s’est dit émerveillée en parcourant les stands. «C’est génial. Je me suis procuré du savon de toilette et de l’huile à base des plantes locales. J’ai une peau grasse. J’espère que j’ai trouvé la solution et que je ne vais plus recourir aux autres huiles importées », se dit-elle rassurante.

VISITE

Mise au parfum de l'organisation de ce marché, la branche féminine de l’Association pour la promotion de la Métrologie et Normalisation en RDC (APROMEN), la Dynamique Femmes et Normalisation (DYFNOR) a visité les différents produits exposés à la Fikin le 4 juillet dernier. L’Objectif de la visite de cette délégation de la DYFNOR conduite par sa coordinatrice, Antoinette Kabamba, était de se rapprocher de ces femmes commerçantes afin de leur proposer son accompagnement en matière de respect des normes et des mesures exactes, condition sine qua none pour ces femmes commerçantes qui aspirent à l'exportation de leurs produits. C’est dans cette optique que la délégation de la DYFNOR a pris langue avec la présidente provinciale de la Commission femme de la FEC, Edith Masamba. Cette dernière a loué l’initiative et a promis son soutien. « Vous avez déjà votre syndicat », a-t-elle lancé à l’endroit de ses hôtes.

Les deux parties envisagent, incessamment, des journées de sensibilisation des femmes sur notamment l’usage des normes dans le commerce et l’utilisation des outils et références adéquates. Dina BUHAKE
L’ACOFEPE lance la campagne « Rappel des Gestes barrières » 
mardi 7 juillet 2020

Les cas de Covid-19 continuent à se multiplier à Kinshasa. Aussi pour y faire face, les autorités exhortent la population à respecter les mesures (...)
lire la suite
Le « Marché de samedi », un véritable grenier des gammes de produits made in DRC
mardi 7 juillet 2020

Ouvert depuis un mois à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin), « le marché de samedi » poursuit son cours normal à la grande satisfaction des (...)
lire la suite
Le Pcr Kabasele Bea Jonas condamné à 3 ans de servitude pénale principale
mardi 7 juillet 2020

Qu’un policier de circulation routière (PCR) soit arrêté et condamné pour tracasseries routières, les faits rappellent l'époque du général Célestin (...)
lire la suite
Le Japon parmi les plus grands partenaires dans la riposte à travers l’INRB
lundi 6 juillet 2020

"C'est dans le malheur qu'on connaît les amis", dit Ewipide, célèbre dramaturge de la Grèce antique. Et le Japon figure parmi les plus grands (...)
lire la suite
Les participants adoptent un document consolidé de près de 5 millions d’Usd
lundi 6 juillet 2020

Au terme de quatre jours de travaux, soit du 1er au 4 juillet, les participants à l'atelier d'appropriation du programme d'urgence (...)
lire la suite
La Conept/Rdc plaide pour la réouverture des écoles
lundi 6 juillet 2020

* Cette plateforme souligne que l'éducation est le "vaccin" contre le coronavirus. La Coalition nationale pour l'éducation pour tous (CONEPT/RDC), (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Chronique d’une mort vivement souhaitée

Ce n'est pas un secret d'Etat. Si secret il y a, alors c'est celui de Polichinelle. Rien que cela. Pas plus. L'état d'urgence sanitaire est à l'agonie depuis longtemps. Violant le secret médical, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting