Dernière minute :
LUTTE CONTRE LA COVID-19
Luozi : la police donne la chasse aux personnes réfractaires au port de masque
mercredi 12 août 2020

Depuis quelques jours, la cité de Luozi est en train de vivre des moments qu'elle n'a jamais vécus auparavant. Les autorités politico-administratives sont décidées à faire respecter les gestes barrières. Pour ce faire, la Police s'est déployée dernièrement à deux endroits parmi les plus fréquentés : le Marché central et le marché de Séraphin. Objectif : traquer les réfractaires à la mesure du Port obligatoire de masque. Les villageois et autres acheteurs et vendeurs venus au marché, surpris, sont rentrés chez eux apeurés.

Le dimanche 09 août, la cité de Luozi était en ébullition. La Police donne un tour de vis au respect des messures barrières, arrêtant les Luoziens qui ne voulaient pas porter les masques. Ceux qui les portent le font négligemment.

Aussi remarque-t-on des cache-gorge, cache-menton, cache-barbe et même des masques se portant comme des bavettes.

Que d'étonnants masques ont fait leur apparition ce dimanche-là! Surpris en plein marché, des femmes se servent soit de leur pagne ou de leurs mouchoirs comme masques. Certaines utilisent simplement leurs paumes de main comme masques.

Lors de ce contrôle pour le moins musclé, la Police procéde à quelques interpellations des récalcitrants.

Quarante-huit heures avant cette opération, le port des masques à Luozi était le cadet des soucis de ses habitants.

Pour bien des Luoziens interrogés sur ce comportement, la maladie tant redoutée était l'apanage de ''l'autre côté du fleuve'', c'est-à-dire de Kinshasa. ''Le coronavirus n'existe pas'', ne cessent-ils de soutenir, sérieusement.

Un pasteur, ayant requis l'anonymat, raconte que le port des masques n'a vécu que deux jours. Aussitôt après la tombée de la levée de l'état d'urgence, tout Luozi a fait ''tomber le masque'', à commencer par les autorités locales. Une version soutenue par une Luozienne, la quinzaine révolue, à qui nous avons demandé pourquoi elle ne portait pas de masque.

Avec la reprise des cours et les effets du respect des gestes barrières par les élèves et les enseignants, Luozi est en train de vivre une nouvelle ère : celle du port obligatoire des masques.

À ce jour, élèves et enseignants ne jurent que par le port des masques. Toute autorité qui dispose de quelques personnes sous sa responsabilité (chefs d'établissement scolaire, autorité politico-administrative...) veille au port obligatoire et convenable des masques. De Luozi, Kléber Kungu, envoyé spécial.
World vision et la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, ensemble pour mobiliser les ressources nécessaires
mardi 22 septembre 2020

« Mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières pour la lutte contre l’exploitation et les pires formes de travail des enfants en (...)
lire la suite
Luozi : Nkundi produit du riz qu’il ne consomme pas !
mardi 22 septembre 2020

Depuis que Bio Agro Business (BAB) s'est installé dans la vallée de Nkundi, dans le cadre du Programme volontariste agricole, voici bientôt une (...)
lire la suite
Le Gouvernement perd annuellement plus de 10 millions $ de recettes fiscales, dénonce l’enquête IMPACT
mardi 22 septembre 2020

* 98 % d'or produit en Rdc sort du pays dans la clandestinité Le Gouvernement congolais perd chaque année plus de 10 millions USD de recettes (...)
lire la suite
Les élèves de 6ème primaire chiquement vêtus le jour de proclamation des résultats de fin d’année
mardi 22 septembre 2020

Suite à la pandémie de la Covid-19, le calendrier scolaire a connu un réaménagement en République démocratique du Congo. La proclamation des résultats (...)
lire la suite
EPST : Un cadre de concertation Ministère- banc syndical pour régler la paie des enseignants
mardi 22 septembre 2020

Les problèmes relatifs à la paie des enseignants seront désormais réglés au sein d'un cadre de concertation permanent, mis en place avec le banc (...)
lire la suite
Rentrée scolaire : l’Institut Mokengeli refuse d’inscrire suite aux nombreuses recommandations
mardi 22 septembre 2020

Impossible d'inscrire un élève aussi bien en primaire qu'au secondaire à l'Institut Mokengeli dans la commune de Lemba. La raison, cet établissement (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting