Dernière minute :

Carburant : Gouvernement et pétroliers envisagent une augmentation du prix à la pompe
mercredi 12 août 2020

Le prix du carburant à la pompe sera bientôt revu à la hausse, en vue de se conformer au taux du jour. Cette option a été envisagée le lundi 10 août dernier, au cours d’une réunion entre les experts du ministère des Finances et les opérateurs économiques œuvrant dans le secteur pétrolier.

Cette rencontre entre les représentants du Gouvernement et les commerçants devrait se tenir pour rassurer ces derniers sur la prise en compte de leurs revendications, signale « Médiacongo ». Surtout qu’il y a quelques jours, une grève des pétroliers avait été déclenchée dans la partie Sud du pays.

Les revendications des pétroliers concernent la révision des paramètres intervenant dans la structure des prix du carburant à la pompe. Dans une déclaration faite à l’issue de cette réunion, le représentant des pétroliers a fourni quelques explications motivant la nécessité de revoir les prix des produits pétroliers à la hausse. Il s’agit notamment du taux de change qui s’effectue actuellement à 2.000 FC le dollar, alors que le prix du carburant est fixé au taux de 1.700 FC. "Ce qui ne cadre pas avec la réalité", font savoir les pétroliers.

UNE AUGMENTATION NEGOCIEE

"Nous avons convenu que les paramètres vont être revus dans la transparence et soumis à la décision du Gouvernement. Nous avons senti qu’il existe un partenariat fort et solide entre l’Etat et les opérateurs économiques. A ce jour, il n’y a pas des parties Est, Ouest, Nord et Sud. La structure des prix concerne tout le monde. La révision des prix envisagée sera pour tout le pays", explique le représentant des pétroliers.

Pour les pétroliers, le plus important à ce jour, est de maintenir un dialogue permanent avec l’Etat. "Car, lorsqu’il y a dialogue, il y a toujours une solution. Nous avons remarqué que le gouvernement a pris à cœur tous nos problèmes de la structure des prix et a promis de résoudre tous les problèmes », a souligné le représentant des pétroliers.

«Sur le marché international, le prix a sensiblement augmenté. Et, suite à la fermeture des frontières entre la RDC et l’Angola, le volume a fortement augmenté. Ce qui favorise la maîtrise des prix. Et sur toutes ces questions, nous avons convenu, dans le cadre du partenariat toujours positif et de soutien mutuel, que les paramètres vont être revus pour qu’on puisse tendre vers une vérité des prix», a-t-il soutenu.

Les pétroliers de la partie Ouest semblent ne pas s’inscrire dans la logique de la grève, comme leurs collègues de la partie Sud, précisément dans le Grand Katanga. Ces hommes d’affaires de Kinshasa et ses environs affirment avoir privilégié le dialogue afin de trouver une solution consensuelle, apaisée et surtout pour la population qui attend des opérateurs économiques un service fiable et de bonne qualité.

Les échanges autour de la révision des paramètres des prix des produits pétroliers ont également eu lieu au ministère de l’Economie, où la ministre Acacia Bandubola a cherché à trouver un terrain d’entente avec les pétroliers, en vue de matérialiser la recommandation du président de la République, celle de privilégier le dialogue avec les pétroliers en cas de divergences. MOLINA
Carburant : Gouvernement et pétroliers envisagent une augmentation du prix à la pompe
mercredi 12 août 2020

Le prix du carburant à la pompe sera bientôt revu à la hausse, en vue de se conformer au taux du jour. Cette option a été envisagée le lundi 10 août (...)
lire la suite
Gentiny Ngobila a lancé les travaux de modernisation de l’avenue Kikwit
vendredi 7 août 2020

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a lancé, hier, jeudi 06 août, devant l'entrée principale de la Foire internationale de (...)
lire la suite
A Boende, les enseignants NU écartés au profit des militants des partis politiques et des membres de familles
vendredi 7 août 2020

La malversation se porte mieux dans le secteur de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST). Député national, Tony Mwaba a déploré (...)
lire la suite
Droits humains : les USA promettent d’aider la RDC à mettre fin à l’impunité
vendredi 7 août 2020

Les USA promettent d'aider la RDC à mettre fin aux pires formes de travail et abus d'enfants. C'est ce qui ressort d'un entretien entre (...)
lire la suite
Interdite d’accès à l’espace Schengen, la RDC demande des explications à l’ambassadeur de l’UE
vendredi 7 août 2020

Inscrite sur la liste noire de l'Union européenne, la RDC figure désormais parmi les pays interdits d'accès aux pays Schengen. L'UE cible le Congo (...)
lire la suite
Le partenariat DGDA-Trafigo, une manne pour la RDC, selon le député Daniel Safu
vendredi 7 août 2020

Pour l'élu de la Funa, cette collaboration permet de maximiser les recettes douanières au niveau du poste frontalier de Kasumbalesa et cette (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Ces "affaires", un couteau à double tranchant

Autant le répéter tout de go. Le Zaïre-Congo a trop longtemps souffert de l'impunité pour tolérer une seconde que cette tare se perpétue. En faisant de la lutte contre la corruption son cheval de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting